Soumise Insolence

Intransigeance 03-12-2011

 

 

Bonjour à tous

 

 

 

Le 27 Novembre 2011 cela à fait 20 mois que notre D/s existe, un "mensiversaire"comme nous disons. Ce jour là, pendant l’apéritif nous parlions de notre relation, de ce qui était, de ce qui pourrait être, de nos envies, de ce qui ne va pas, de ce qui faudrait améliorer, etc.

 

 

 

Pendant cette discussion, Princesse m’a dit son besoin d’une plus grande intransigeance de ma part. En effet, si on regarde notre relation de l’extérieur, certaines fois je donne l’impression de ne pas l’être, et c’est effectivement le cas. Nous en avons donc parlé un peu plus, je lui ai expliqué qu’il y avait une différence entre ne pas être assez intransigeant, et s’adapter au caractère de sa soumise, savoir lâcher de leste quand on sent que ça provoquerait un ‘clash’, que le résultat serait inverse de ce que l’on souhaite.

 

 

 

Je lui ai dit que je comprenais son envie, mais qu’il ne fallait pas bruler les étapes, si en étant plus intransigeant nous avancions d’un pas dans notre D/s, cela serait pour l’instant un progrès provisoire, que nous perdrions par retour les avancées déjà réalisées. Je lui ai précisé que cela était aussi mon souhait à terme, mais que nous étions dans une relation de longue haleine, que les choses se mettent en place au fur et à mesure de l’évolution de notre relation.

 

 

 

Ensuite, je lui ai demandé si elle se sentait honnêtement et réellement prête à une plus grande intransigeance immédiate, est-ce qu’elle l’accepterait sans problème pour elle. Sa réponse fut "je ne sais pas, mais j’ai envie". Je lui ai donc reposé ma question en insistant sur le "immédiatement" elle m’a répondu "je crois que j’aurais du mal, à cause de mon caractère rebelle".

 

 

 

En conséquence, si j’avais pris pour argent comptant ses envies, notre relation en aurait souffert, pas forcément beaucoup, mais il y aurait eu quelques soucis.

 

 

Comme quoi, il y a les envies, les choses que l’on dit pour les faire entendre, ce que l’on ressent, et ce qu’il faut faire. En D/s je dirais qu’il faut comme dans beaucoup de domaine d’ailleurs, réfléchir avant d’agir sous peine de faire plus de mal que de bien.

 

 

 

rphdom




03/12/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres