Soumise Insolence

Les chaines par S... (23-06-2012)

 

 

Lorsque je me rends chez Monsieur rphdom et Soumise Insolence je ne cherche plus à comprendre le pourquoi du comment, même s’il reste un petit stress tout à fait gérable, l’appréhension a disparu, je sais que je vais pouvoir me laisser aller en toute simplicité.

Monsieur rphdom commence à bien me connaître ainsi que moi-même, j’avais au cours de nos soirées relaté ma préférence, c’est donc naturellement si l’on peut dire que cette nouvelle rencontre se fixera sur les chaines.

 

De manière générale je suis attirée par les chaines bien plus que par la corde, j’aime cette matière lourde, froide, brillante donnant cette sensation d’être emprisonnée, lestée, enchainée, cadenassée, sans plus aucun mouvement libre.

 

Monsieur rphdom a donc pris le temps de mettre la main sur les chaines en sa possession avant que je n’arrive, dans sa caverne aux milles et un jouet BDSM.

 

Me voila donc debout, en équilibre sur des talons, prête à être enchainée, face au miroir. Monsieur rphdom prend son temps, au fur et à mesure que les chaines glacées touchent mon corps une sensation de satisfaction m’envahit, à chaque cadenas fermé je me sens un peu plus prisonnière de cet écrin atypique, Monsieur rphdom fait en sorte qu’elles épousent mon corps, me compressent légèrement afin de me sentir prise au piège.

Elles glissent partout, mon dos, entre mes jambes, mes mains entravées de bracelet en cuir, mon ventre, autour de mon cou, sur ma poitrine …

Monsieur rphdom finit en allant chercher le bandeau, puis le bâillon-boule qu’il m’avait demandé d’apporter, il décide de jouer avec la pointe de mes seins, ce qui me procure un plaisir instantané, je ne comprends pas pourquoi je le ressens aussi fort, est-ce les chaines, la position, d’être privée de la parole, de voir ou bien le tout qui fait que cela en devient jouissif  cérébralement à la limite du pertinent.

Je vacille sur mes échasses qui me servent de chaussures, Monsieur rphdom voyant les cotés inconfortables de la chose m’autorise à les retirer pour être plus stable.

Il a décidé que nous travaillerons la confiance, je sens alors ses mains empoigner fermement le milieu des chaines joint à mon ventre, il me demande à présent de me pencher en arrière au possible, j’ai peur qu’il ne me retienne pas, de tomber, de basculer dans le vide, j’essaye de parler,  je ne peux que gémir, couiner, hocher de la tête, je m’affole, d’une voie rassurante mais ferme Monsieur rphdom essaye de me faire revenir au calme, je sais que je dois lui faire plaisir, obéir à ce qu’il me demande, je me reprends alors en me disant qu’il sait ce qu’il fait, je réussi à descendre pas plus que de raison certes juste ce qu’il faut pour atténuer la peur de ne pas avoir confiance en l’autre dans pareille situation  je suis félicitée de cet effort à laquelle je n’ai que peu l’habitude, récompensée de quelques caresses.

 

Je suis toujours au milieu du salon, debout, enchainée, bâillonnée, Monsieur rphdom est allé se désaltérer, il continue à discuter, je sens des bras effleurer mes mains Soumise Insolence vérifie qu’elles ne sont pas froides, j’apprécie ce geste doux, affectif, de protection venant de sa part.

 

Monsieur rphdom  avait demandé que je ramène sur une clef USB avec mes exploits en vidéo fait par soumission à un autre dom, avant de confier ceci à Monsieur rphdom et Soumise Insolence, j’avais précisé que j’en avais honte à l’heure actuelle mesurant la débilité de la conviction que j’y avait mise afin de satisfaire ce dom, de lui prouver ma motivation qu’il n’a su exploité qu’en pianotant sur son clavier, de pseudo Maitre n’assumant pas le réel.

 

Il invita Soumise Insolence à regarder, je me sentais vraiment honteuse, voir humiliée par la situation, on me voit sous un autre jour dans des situations peu flatteuses, mais le faisant avec ferveur, en position d’attente croupe tendu, me flagellant avec une cravache, etc…

 

Monsieur rphdom lance des commentaires, je ne peux qu’acquiescer de la tête, essayant de faire sortir des sons de ma bouche bâillonnée, en vain, j’ai envie de hurler, de me justifier mais je ne peux pas, pourtant je ressens de l’excitation. Après le visionnage, Monsieur rphdom revient prés de moi, il me parle, je hoche la tête, oui, non, peut être en haussant les épaules, cela commence à devenir difficile car je ne sais pas depuis combien de temps je suis ainsi, le bâillon me cisaille le coin des lèvres, cela commence à devenir douloureux, et je ne peux le faire comprendre clairement, puis j’entends le bruit d’une vibration familière, Monsieur rphdom vérifie l’état de mon entre jambe, je suis très humide à ma grande surprise, il appose la vibration sur mon clitoris qui devait être déjà bien gonflé car j’essaye tout de suite de plier les jambes, j’ai envie de me tortiller, pourtant je me replace, reste droite à cause des chaines, mon esprit se déconnecte, je gémis, la puissance du plaisir est intense partagée entre picotement insoutenable et bien être, je suis à la limite de jouir à tel point qu’un  filet de mouille dégouline sur le tapis posé à mes pieds, je suis à nouveau étonnée de ce genre de réaction de la part de mon corps, moi qui aime les femmes fontaines en suis-je une ? Tout se mélange dans mon esprit, je suis soucieuse sur le fait de pouvoir jouir sans en demander l’autorisation, comment pourrais-je le signaler la bouche obstruée ? Une fois de plus j’essaye de me reconnecter à la terre en écoutant la voix de Monsieur rphdom ainsi que de Soumise Insolence qui discutent, malheureusement cela me fait trop revenir à moi, je ne jouirais pas cette fois ci.

 

Monsieur rphdom le comprend, il décide d’arrêter là, afin de me détacher, un soulagement surtout pour ma bouche qui commençait à tirailler sérieusement aux commissures des lèvres.

 

Nous réprimes tous trois la conversation sur ce qui venait de se passer, tout en se désaltérant et nous finîmes la soirée avec les martinets et le single tail tout en douceur …

 

S …

 

 



23/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 259 autres membres