Soumise Insolence

Rencontre en Haute-Garonne 20-06-2011(rphdom)

 

Une découverte via SensationSM et nos blogs respectifs, nous faisons plus ample connaissance par MSN puis par téléphone. Après quelques jours d'échange sur nos points de vue respectifs de la D/s ainsi que de nos attentes, une envie de rencontre est née. M.V… et sa soumise F... ont proposé de nous recevoir, rendez-vous fut pris pour le samedi 11-06-2011 vers 18h30.

A notre arrivée, Ma Princesse n'a rien trouvé de mieux que de faire son insolente en apostrophant M.V… (je sais j'ai encore beaucoup de travail, sourire, mais j'y reviendrai plus tard) alors que F… nous a accueilli à genoux à l'entrée du salon (malgré ses soucis de dos) très jolie attention, je l'ai vraiment appréciée.

Un peu plus tard, Princesse me demande, comme il est de règle, l'autorisation d'aller uriner, que je lui accorde, notre hôte en profite pour me proposer que F... se charge d'essuyer les dernières gouttes, j'accepte en rajoutant que la réciproque me parait normal quand elle en aura le besoin. C'est comme ça que nos soumises se sont occupées ainsi l'une de l'autre tout le reste de notre séjour. Je précise, mais est-ce vraiment nécessaire, que la porte se devait de rester grande ouverte, elles n'allaient quand même pas prendre du plaisir sans que nous en profitions, sourire, joli et charmant spectacle de les voir.

Pendant l'apéritif M.V… avait une surprise pour F…, il a passé au cou de sa soumise un très joli nouveau collier, qui est verrouillable dans la masse. Leurs regards amoureux, la fierté de M. V… envers sa soumise, ainsi que la fierté de l'être pour F…, faisait plaisir à voir, très beau moment d'émotions, même pour nous spectateurs.

Après le diner, nous nous sommes mis, M. V… et moi, à essayer nos différents accessoires, à comparer leurs rendus, nos techniques, ainsi que leurs efficacités. Bien entendu tout ceci sur le séant de nos soumises. Elles se sont excitées sous la différence des coups, doux ou plus appuyés, cinglant ou plus épais suivant les moments et les instruments. Elles ont ensuite pu nous offrir leurs jouissances, quel beau moment. Malheureusement pour ma Princesse, ce soir là elle n'est pas partie aussi loin que je l'espérais, et oui, même si l'on essaye à chaque fois, on ne gagne pas à tous les coups. S'en suivi un beau moment de tendresse, le temps de redescente de F. blottie dans les bras de son Maître, ne sommes-nous pas là, pour toujours les protéger, quant à ma Princesse, elle était à mes pieds, la tête sur ma cuisse.

Nous avons fini la soirée paisiblement au salon. Le lendemain, après le repas nous avons pris congé.

Une belle rencontre, intense, charmante, touchante, cinglante, etc. je pourrais rajouter des quantités de qualificatifs, mais le plus important est que je ne regrette absolument pas ce déplacement bien au contraire.

PS : sur le chemin du retour, afin de rappeler à ma Princesse son insolence envers M.V…, elle a dû se soulager sur le bord de la route sans la protection des portières ouvertes, et faire une grande partie du voyage les seins à l'air, et a reçu à froid, 30 coups de canne appuyés.

Rphdom

 



20/06/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 259 autres membres