Soumise Insolence

Rien à redire

C'est un poème que je leur avait écris il y a 20ans....

RIEN A REDIRE

 

 

Six Mai dix neuf soixante huit,

Maternité des berceaux,

Dans une clinique de Rouen,

Quinze heures trente,

Elle arrive sur cette terre,

Elle n’y voit par bien clair,

Ils viennent de lui donner la vie,

Avec une différence,

La vie a voulu qu’elle naisse avec des handicaps,

Merci à vous,

Des incertitudes,

Des doutes,

Des peurs,

Que va-t-elle devenir ?

Quel est son avenir ?

Heureusement dans son malheur,

Qu’elle a eu des parents,

Qui ont toujours eu à l’esprit,

Qu’un jour ils ne seraient plus là,

Ils ont voulu qu’elle devienne autonome,

Ils ont voulu qu’elle acquiert son indépendance,

Pour que ce soit possible,

Ils lui ont laissé une très grande liberté,

Tout en restant très proches,

C’était là sa seule chance,

Et ils lui ont fait confiance,

Elle ne les a pas trahis,

Leur pari a été  gagné,

Si aujourd’hui, elle se déclare une femme heureuse,

C’est à eux qu’elle le doit,

Ca ne s’est pas fait comme ça,

Mais ils avaient la foi,

La foi en elle,

Mais tout ça on s’en fout,

Elle voulait juste écrire dans un poème,

Ces quelques mots,

 

 

Je vous aime….

 



17/09/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 259 autres membres